Capitaine Drolominus n'est pas né comme ça, du jour au lendemain. Il est le fruit d'un parcours couturesque atypique.

001

J'ai commencé à coudre en 2005. Mon tout premier projet était un Yukata (un kimono léger) pour me rendre à une Convention nancéenne. Aidée par ma tata pour comprendre le fonctionnement d'une machine à coudre (qui était la sienne aussi, merci Dadou !), j'ai aussi pris 2 heures de cours de couture pour découvrir le fonctionnement d'un patron et utiliser une surjeteuse.

Déjà à cette époque, je rêvais de coudre pour les petits. Mais je n'étais pas maman, et autour de moi pas de bébés ! Il fallait me rendre à l'évidence : il faudra attendre un peu. Je me suis lancée quelques temps dans le Cosplay, aimant beaucoup me déguiser. Et puis un jour, je suis devenue Maman.... (8 ans plus tard ! L'attente fut longue, mais ça laisse le temps de rêver pour son petit, de rêver pour les petits des autres aussi).

maman

Depuis sa naissance, je couds. Je couds un peu, passionnément, à la folie !

Depuis sa naissance, je couds avec lui (il est très observateur lorsque je bricole ! Quel bonheur !), je couds devant lui, pour lui puis pour tous les autres. Et j'attends le moment où il mettra un peu de lui dans un projet couture, j'attends.. J'attends...

ET CE JOUR EST ARRIVE !

Ce costume de clown, il le rêve depuis qu'il est allé au cirque avec son papa et moi. En faisant le tour des boutiques : rien d'extraordinaire... Bien sûr, puisque Halloween approche ! Je décide donc de me rendre avec lui dans un magasin de vente de tissus.... Mais pas très convaincue de sa future implication dans le projet.

A ma grande surprise (et aussi pour mon plus grand plaisir !) : Monsieur2ans1/2 sait ce qu'il veut ! Je le dirige vers le satin et là il commande : "jaune ! vert ! bleu ! rouge !" 

002

 

Pas de vert... "Orange alors !". Il fait rire les personnes autour de nous et moi je suis sur mon petit nuage...

Je pousse le vice et lui fait choisir du tulle... Orange flashy retient son attention. Je crispe un peu la bouche en imaginant le rendu coloré et puis je suis tellement heureuse de le voir comme chez lui parmi les étoffes que je paie directement et rentre à la maison.

Finalement le Capitaine se prête au jeu jusqu'au bout et choisi aussi ses boutons à petits pois. Je couds, je couds, je couds, applaudie par mon fils qui ne perd pas une miette de mon travail : "Bravo maman !!". Le costume de clown semble plaire au Capitaine, mission accomplie !

003

004

005

006

007

Ceux qui me connaissent bien ont remarqué LE détail que j'aime par dessus tout réaliser lorsque je couds : les fronces. Cette collerette orange flashy est finalement l'élément qui termine joliment cette création.... unique et savoureuse : le fruit du premier partenariat fiston-maman... 

... Mais le problème d'un petit clown, c'est qu'il ne tient pas en place pour les photos !

costume-clown

abientot

Tissus utilisés : satin et tulle (Mondial Tissus)

Boutons : trouvés sur un marché